«

»

Nouvelles NDC AMERIQUE LATIN

Partager sur facebook

Du 6 au 9 février 2016 a eu lieu à Brasília/DF le 3ème Congrès National des Nouvelles Générations de la Vie Religieuse Consacrée – NGVRC – destiné aux religieux de moins de 10 ans de voeux perpétuels et aux junioristes. Ont participé 3 soeurs de voeux perpétuels : Silvana, Leonir, Emília et 4 junioristes : Beatrice, Ana Lucia, Ana Rúbia et Maria da Conceição.
Les sœurs de la communauté de Brasilia ont bien contribué en accueillant généreusement 25 religieuses, faisant de la maison une extension du Collège Santo Antonio, où avait lieu la rencontre.

1

Loin d’être un Congrès d’idées, ce fut une rencontre vivante, avec beaucoup de moments mystiques, qui invitait à une dynamique de mouvement, de sortie de soi pour partager la joie qui était contagieuse et donnait vie aux réalités dans lesquelles nous sommes insérées. C’est un espace qui réunit les jeunes religieux du Brésil pour penser, articuler et animer le cheminement de ces consacrés.

Projet stimulé par la Conférence des religieux du Brésil – CRB, et assumé dans les vingt sections régionales de notre cher Brésil.2 Il est important de rappeler que ce projet a surgi après des années de recherche et d’étude sur la réalité, de percevoir la nécessité de porter un regard sur les jeunes présents au sein des congrégations et de les aider dans ce processus d’appartenance, malgré tous les défis rencontrés, à vivre la consécration religieuse, surtout dans l’étape du juniorat et des dix premières années, après les vœux perpétuels.

Le thème de ce 3ème Congrès National des NGVRC était : « Partagez la Joie », avec l’invitation “Venez dehors” (Jn 11,43) qui rassembla et enthousiasma les 500 participants, les poussant à vivre l’Objectif Général d’inciter à la construction de la “civilisation de l’amour”, en sortant à la rencontre des autres, en étant témoin de la joie et en dynamisant les Nouvelles Générations de la Vie Religieuse Consacrée, demeurant avec le Ressuscité, en cherchant à approfondir l’appel vocationnel.

5L’animation fut confiée à cinq jeunes religieux, un de chaque région du pays choisis parmi les représentants des NGVRC présents à l’Assemblée Générale Ordinaire Elective de la CRB, en juillet 2013, en lien avec la conseillère du secteur Jeunesse de la CRB, Ir. Vanézia, de la Congrégation des Sœurs Missionnaires de Ste Thérèse et l’appui de la Présidente et de l’équipe exécutive. Tout le déroulement fut construit à partir du cheminement de chaque groupe NG dans les différentes sections régionales de la CRB, avec l’approfondissement du thème “Nouvelles Générations : Partagez la Joie” élaboré par divers auteurs, sur des sujets concernant toute la Vie Religieuse, en passant par la problématique du conflit entre les générations, pour la construction de la Civilisation de l’Amour, pour arriver au thème de la “Joie” qui réchauffe le cœur et fait avancer. Après cet approfondissement dans les régions et dans les groupes de partage de vie, les CRB régionales se sont rencontrées par région : Sud, Sud-Est, Nord, Nord-Est et Centre-Ouest, dans un pré-congrès, où chaque région avait préparé un tissu exprimant sa réalité et ce qu’elle proposait comme thème pour ce 3ème Congrès.

Préparé par un grand nombre, le Congrès réunit des jeunes consacrés de toutes les régions du pays, qui firent une belle expérience dans des groupes de vie des NGVRC, qui nous soutiennent dans le vécu de notre consécration religieuse.

Les religieux des NG de Brasília avaient organisé un accueil simple et marquant, rappelant le sens de cette ville accueillante à tous et qui a surgi d’un rêve qui se concrétise aujourd’hui dans la Capitale du pays. Et malgré tout un contexte politique, c’est un espace qui nous accueille et peut nous aider à entrer dans la réalité du peuple et de notre être prophétique, dans la dynamique du “lève-toi et sors”. C’est ainsi que le groupe développa la dimension du rêve avec la phrase : “Je rêve que je rêve seul, c’est un rêve. Mais je rêve que je rêve avec d’autres, c’est vrai”, une fois que l’on a rêvé à ce congrès, fruit des mains et des pieds de beaucoup qui rêvaient avant nous, qui rêvaient avec nous et qui continueront à rêver. Et la chorale entonna le chant : “Soyez bienvenus vous qui êtes déjà arrivés, soyez bienvenus vous qui avez cru, soyez bienvenus vous qui croyez que la vie peut être plus vive et plus belle”.

Les deux derniers jours du Congrès furent marqués par divers ateliers, avec un certain nombre de thèmes, tels que : Animation Vocationnelle, Prophétie, Homoaffectivité, Mission, Lecture Priante et Transformation.

Brésil 8

Un des points forts de ces journées fut la Messe, célébrée dans la Cathédrale de Brasilia, située sur l’esplanade des Ministères, proche des trois Pouvoirs Politiques, vers laquelle se sont dirigés les 500 religieux en chantant et en proclamant leur désir que le peuple ait la Vie et “la Vie en abondance” (Jn 10,10), clamant à haute voix “Nouvelles générations, sortez, ne fuyez pas la lutte !” On se rappelait ainsi les martyrs, la réalité sociopolitique et économique du pays et on réassumait l’engagement de la citoyenneté et de la prophétie où sont insérées les jeunes consacrés, avec la certitude que ”quand le coeur est chaud, les pieds marchent”. Vous pouvez voir cette marche du Congrès : ici qui fut appelée par beaucoup “la marche de ceux qui ont une raison de vivre ».

Le Congrès forma un tout qui fut très positif et ralluma l’appel de notre vocation et de notre engagement pour le Royaume de Dieu, nous aidant à réfléchir aux questions propres à la vie religieuse ; et il nous envoya avec une nouvelle ardeur vers nos communautés, pour être semeuses de l’espérance et de la proposition de ce beau projet fait aux religieux et religieuses, afin de participer vraiment aux diverses sections régionales pour transmettre la fécondité d’un projet qui prend soin de la vie, dans une étape qui demande une attention spéciale pour une maturité et un engagement prophétique dans le vécu de nos divers charismes

7

A la fin du Congrès, nous avons élu les représentants des diverses régions pour composer l’Equipe Nationale ; ce seront les animateurs de chaque région du pays pour accompagner et dynamiser le cheminement des nouvelles générations de la VRC jusqu’au 4ème Congrès NGVRC, prévu dans trois ans, selon la décision qui avait été prise au cours du 2ème congrès en 2013, à Aparecida/SP.

Mon désir ici n’est pas seulement de partager l’histoire de cet événement qu’est le Congrès NG VRC, mais aussi de dire la joie qui a été la mienne d’avoir fait partie des 500 participants de ce Congrès ; pour la Congrégation, pour la Province du Brésil, avec mes soeurs, nous avons approuvé et cru en cette proposition de vie qui m’est très précieuse pour vivre ma consécration avec allégresse, en communion et engagement avec ceux et celles qui parcourent ce même chemin. J’ai expérimenté comment ces espaces peuvent donner un nouveau souffle sur le chemin qui est parfois complexe. Et je crois que c’est à cause de cela que deux Calvariennes ont accepté de faire partie de l’équipe d’animation nationale : Ir. Ana Rubia pour la région nord-est et Ir. Maria da Conceição comme suppléante de la région centre-ouest.
Je rends vraiment grâce à Dieu de vivre aujourd’hui dans la vie religieuse consacrée ; je lui rends grâce aussi pour le nouvel appel que ce Congrès procura aux jeunes religieux du Brésil et je poursuis en chantant ce verset qui berça ce moment si révélateur : “Viens. Sors. Vite, je suis ici ! Viens m’annoncer, sois prophète de l’amour !”

Fraternellement,

Ir. Maria da Conceição Rodrigues Pinheiro, INSC
Communauté Calvarienne de Brasília/DF