17 et 18 Mars 2012 Temps de découverte et d’approfondissement des sources de la spiritualité Calvarienne.

 Le groupe des Chrétiens associés de Bourg la Reine s’est rencontré les 17 et 18 Mars 2012
pour un temps de découverte et d’approfondissement
des sources de la
spiritualité Calvarienne.


Le Calvaire, lieu de vie ?

Tel était le thème de la retraite proposée par la Congrégation et le groupe de chrétiens associés de Bourg-la-Reine les 17 et 18 mars dernier. Cette retraite accompagnée par le Père François-Xavier Le Van et ouverte à tous a permis de rassembler environ 40 personnes : salariés et enseignants des établissements, amis, chrétiens associés et sœurs de la Congrégation.

Le programme proposait un temps de découverte de la spiritualité calvarienne le samedi, et pour ceux qui le désiraient, un temps d’approfondissement le lendemain.

Pour ces 2 jours, le Père François-Xavier nous a servi de guide dans une démarche ignatienne, en nous aidant à nous mettre en route et en veillant au maintien d’un rythme régulier dans la succession des différents exercices.

Il nous a proposé  d’aller à la rencontre de Jésus-Christ en « buvant à deux sources » :

– la Bible, qui est sacrée parce quand on la lit, le Seigneur se rend présent,

– la vie, parce que lorsqu’on relit son histoire, on découvre des traces de Dieu et on se rend compte qu’il est là avec nous.

 

Pour faire cette expérience de rencontre avec le Christ, la première journée, nous avons vécu plusieurs temps forts :

– relecture de vie autour de notre relation avec ceux qui sont dans la souffrance

– méditation et prière personnelle  silencieuse pour être à l’écoute  de Dieu avec  le récit de  la Passion  du Christ (Luc 22-1 à 23-56)

– dialogue contemplatif  en petits groupes  à partir du récit du lavement des pieds  (Jean 13, 1-15)

– action de grâce au cours d’une Eucharistie.

La journée d’approfondissement a mis l’accent sur le cœur de la spiritualité et de l’identité calvariennes  en reprenant un  thème fort pour la congrégation : «  ils regarderont celui qu’ils ont transpercé ». Après un temps d’oraison personnelle à partir du récit de Jean 19, 25-37, nous avons été invités à une relecture de nos souffrances. A ce moment, nous avons pris le temps de « fixer notre regard sur le Christ en croix et de lui demander la grâce de découvrir nos blessures cachées qu’il est venu porter avec nous et d’en être guéris, afin que ces blessures soient lieux de vie, car lieux de résurrection. »

Enfin au cours d’un deuxième temps d’oraison personnelle avec le récit de l’apparition de Jésus ressuscité aux disciples et du doute de Thomas (Jean 20, 19-29) nous avons demandé à Dieu ce que nous cherchons ou ce que nous voulons : « communier à la joie du Ressuscité, toucher aux marques de souffrances ou tout simplement croire sans avoir vu. »

Avant de nous quitter, nous nous sommes tous retrouvés à la chapelle pour prier ensemble autour d’un psaume.

Cette retraite  a permis à certains de vivre une nouvelle expérience spirituelle, d’apprendre à être à l’écoute du Christ pour discerner ce qu’il a à nous dire et « lui parler comme un ami parle à un ami » ouvrant ainsi de nouveaux horizons de prière.

Tous ont apprécié les occasions de relire sa vie sous le regard de Dieu,  de rentrer dans une relation vraie avec lui et de  le reconnaître à l’œuvre dans nos existences.